Comment réaliser une chape de ciment utile dans le neuf et la rénovation ?

La chape de ciment est simplement une composante du sol d’un local : maison garage ou tout bâtiment dont on désire que le sol soit propre.

Elle vient se réaliser sur la dalle béton préalablement réalisée.

On peut également utiliser une chape pour réaliser une allée extérieure.

On réalise des chapes dans le neuf bien sûr, mais il se peut que l’on ait à réaliser une chape neuve dans des travaux de rénovation, en cas de transformation des locaux.

Une fois la chape réalisée, on pourra cirer le ciment, le peindre ou le recouvrir de n’importe quel revêtement de sol.

Les Matériaux nécessaires :

  • Sable
  • Ciment
  • Film polyane
  • Bandes de fixation du film
  • Isolant fin
  • Treillis de carreleur en feuilles ou en rouleaux

Les outils  (que vous pouvez louer chez LOCA-MAT Saint-Malo):

Mètre

Niveau ou Laser

Bétonnière  ou malaxeur et récipient de type grosse poubelle

Brouette ou Brouette à chenilles

Règle à lisser

Truelle

Taloche

Les différentes étapes de la réalisation d’une chape de ciment

Premièrement le calcul de la matière :

 

Tout d’abord il vous faudra évaluer la quantité de matière nécessaire.

Donc dans un premier temps mesurer la superficie que vous désirez recouvrir de la chape.

Il vous suffira ensuite de mesurer le cubage de ciment nécessaire : longueur * largeur* épaisseur de la chape (souvent quelques centimètre suffisent)

Attention prenez toutes vos mesures en mètres afin d’obtenir un calcul cohérent.

Vous obtiendrez donc un résultat en mètres cubes.

Sachez qu’il vous faudra environ 300 kg de ciment et 1 mètre cube de sable par mètre cube de chape calculé.

Toutefois il est impératif de vérifier au niveau ou au laser la planitude du sol que vous voulez recouvrir.

En effet une chape peut aussi servir à réaligner un sol non plan ou non horizontal ou une différence de niveau entre deux pièces. Il faudra bien entendu tenir compte de ces paramètres dans le calcul de votre matière nécessaire.

Le calcul de la hauteur de sol final :

 

Une fois la hauteur de chape calculée, il vous faudra également calculer et vérifier la hauteur totale du sol terminé : épaisseur de chape +épaisseur d’isolant + épaisseur du revêtement (penser à ajouter 1 ou 2 millimètres pour la colle). Une fois ce calcul terminé, vérifier la cohérence avec la hauteur des portes afin de pouvoir fermer celles-ci une fois le sol terminé ou au contraire d’éviter qu’un trop grand jour soit laissé entre le sol et les portes.

Ensuite il vous faudra prévoir une superficie de film polyane qui assurera l’étanchéité de la chape et évitera au maximum les petites fissures lors du séchage.

Il vous faudra également des bandes de désolidarisation bleue pour fixer le film polyane

La longueur nécessaire est le périmètre de la pièce à couvrir.

 

La préparation du terrain

 

Le terrain ou les locaux où l’on désire réaliser la chape doivent être dégagés et un espace proche doit être ménagé pour installer la bétonnière. Pensez que vous aurez à transporter le ciment. Installez donc votre bétonnière proche de la chape à réaliser.

 

Pour transporter le ciment vous pourrez utiliser une brouette.

La brouette sera éprouvante pour votre dos car le ciment est lourd. Elle pourra contenir environ 120 kg de ciment par voyage.

 

 

Voilà ça y est tout est prêt vous allez pouvoir commencer.

 

La réalisation

 

Nettoyer au maximum le sol receveur.

Poser les bandes fixation du film tout autour de la pièce  Soignez les bords et surtout les coins

Disposer le film polyane en laissant 1 ou 2 cm de débord pour assurer l’étanchéité du pourtour.

Enfin déposer l’isolant choisi : au-dessus du film polyane et en dessous de la chape à proprement parler.

Choisissez un isolant fin et bien sûr le plus écologique et durable possible.

Poser ensuite sur l’isolant un treillis de carreleur (en feuille ou en rouleau). Posez le soigneusement en reliant les feuilles entre elles ou en solidarisant les bandes entre elles. C’est ce treillis qui assurera la solidité de votre chape ciment

 

Effectuer les cueillies

Il s’agit de poser à la truelle les premiers apports de mortier sur tout le pourtour de la pièce

Ajustez-vous avec les repères que vous avez posés au niveau pour respecter l’épaisseur prévue de la chape.

Etalez ensuite une bande de mortier sur tout la largeur de la pièce en vous aidant de ces cueillies. Pensez à commencer par le côté opposé à la porte ou l’issue par laquelle vous sortirez sous peine de laisser vos empreintes lorsque vous sortirez

Continuez à poser le ciment à la truelle et talochez en mouvement circulaires c’est-à-dire lissez au fur et à mesure que vous apportez de la matière.

Vérifier régulièrement au niveau, l’horizontalité de votre chape.

Vous pouvez vous aider de cales en bois comme repères pour l’horizontalité de votre chape. Vous pourrez au passage suivant les ôtez et remplir les trous de mortiers puis lissez à nouveau.

Utilisez tout au long du travail une règle à lisser qui doit juste effleurer les cales en bois. Vérifiez à cette occasion qu’il n’y pas de creux. Sinon rajoutez de la matière.

Vous pouvez décider de réaliser des motifs sur votre chape.

Dans ce cas réalisez-les au fur et à mesure afin que le ciment n’ait pas trop séché.

Il faudra environ 5 à 7 jours de séchage avant de pouvoir marcher sur votre chape.

Toute fois celle-ci ne sera réellement sèche qu’après 3 semaines. Durant ce délai il est possible que le ciment se rétracte un peu et laisse apparaître de petites fissures. C’est normal et cela ne remet pas en cause la solidité de votre chape. Pour les réduire au maximum, travaillez durant une période qui ne connaîtra pas de trop grandes variations de température.

Ce n’est qu’après ce délai que vous pourrez poser un revêtement  ou poser des objets lourds (meubles ou autres) sur votre chape au risque de la déformer

 

Ceci est un essai et vous allez voir une caroteuse et une vidéo sur la chape

Contacter Loca-Mat

suscipit ut Praesent in diam Sed porta. libero risus. vulputate,